Radius: Off
Radius:
km Set radius for geolocation
Rechercher

Que signifie le terme « Locavore » ?

Que signifie le terme « Locavore » ?

Définition de « Locavore »

Il ne vous aura probablement pas échappé que dans « Locavore », il y a « vore »… tout comme dans « carnivore » ou « herbivore ». Ce terme désigne tout simplement Manger.
Et s’il y a vore, il y a également « Loca », qui veut dire Local.

En résumé, Locavore signifie Manger Local.

En d’autres terme, il ne s’agit en aucun cas d’un régime alimentaire mais bien d’une habitude de consommation qui consiste à consommer de la nourriture qui a été produite localement.
Ensuite, libre à chacun d’exprimer ce qu’il estime être local : son jardin, sa ville, son département, sa région, son pays… voire même sa planète ! 😉

Ici, chez Locavore de Dol Malo, vous l’aurez compris, nous avons décidé de nous exprimer sur le locavorisme à l’échelle des pays bretons que sont le Pays de Dol et le Pays de Saint-Malo.

Un régime alimentaire non-exclusif…

Nombreux sont ceux qui auraient tendance, souvent lié à une mauvaise compréhension, de repousser d’un bloc l’idée même de pratiques Locavore. En effet, rares sont ceux qui sauraient se passer de fruits des pays chauds (bananes, oranges, etc.), de café ou thés, d’épices de pays lointains, etc.

Mais nul ne vous y oblige !

Aucun prosélytisme dans un esprit « locavoresque » : Achetez local quand vous le pouvez et continuez, si vous le souhaitez, de vous fournir en mets de contrées lointaines lorsque ces dernières ne peuvent être produites sur place.

Comprenons-nous : Préférez-vous fondamentalement acheter une tomate au maraîcher tout près de chez vous, ou à un supermarché qui l’aura importé du sud de l’Espagne ou de Chine ? Aucun doute possible, la tomate de votre futur maraîcher préféré sera bien meilleure pour vous, votre porte-monnaie et pour la planète !
Votre maraîcher produit-il des mangues ? Non ! Et bien, si vous en êtes féru(e), continuez de vous approvisionner comme avant pour ce fruit sucré.

En bref, pratiquons du bon sens dans nos achats et favorisons le local lorsque c’est possible.

Quelles retombées ?

Le choix d’acheter local est un acte civique, responsable, mais également politique.

En effet, lorsque vous décidez d’acheter votre viande à l’éleveur de votre village plutôt qu’à un supermarché, vous faites un acte politique… bien plus qu’en allant voter une fois tous les cinq ans. Là, vous votez tous les jours, avec votre porte-monnaie, et décidez de favoriser la production locale, qualitative, du producteur ayant des pratiques qui vous semblent être les plus favorables pour votre santé, la planète, l’éthique animale, la biodiversité, le développement durable, etc.

Cerise (immense) sur le gâteau, en agissant de cette manière, vous soutenez l’emploi et l’économie locale.

Prenez un instant et réfléchissez à toute les retombées positives d’une telle attitude citoyenne.

Cela ne vaut-il pas le coup de changer sa manière de consommer ?

Comment faire ?

Exception faite des plus courageux, n’essayez pas de tout changer du jour au lendemain. C’est difficile et cela risque d’être démoralisant si vous n’y arriviez pas. Commencez modestement, par transition, en choisissant d’acheter localement, par exemple, votre viande ou vos légumes. Une fois devenu une habitude, choisissez un autre produit alimentaire que vous avez l’habitude de consommer et trouvez le chez un producteur près de chez vous. Et ainsi de suite !

Il est également parfois difficile de vous rendre chez chaque producteur pour acheter chaque type de produits. Alors, organisez-vous ! Faites la transition avec des amis, en famille ou avec des collègues de bureau : Lorsque l’un d’entre vous passe à la miellerie locale, il achète pour le groupe.
Également, pensez à faire des commandes à plusieurs et il est fréquent que les producteurs livrent à domicile.

Les idées sont nombreuses et elles n’attendent que vous…

Soyez en avance, soyez Locavores.
Steven - Citoyen parmi d'autres

A propos de Steven - Citoyen parmi d'autres

En 2015, j'ai recherché un annuaire de producteurs locaux afin de changer mes habitudes de consommation. Malheureusement, impossible de trouver ce que je recherchais ! J'ai donc décidé de le créer moi même, en respectant une éthique personnelle d'ouverture à tous et de gratuité totale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Ce site est gratuit et ne se diffuse que grâce à vous : S'il vous plaît, partagez !